L’histoire

Des générations de passions

 

L’histoire de J.& P. Testuz semble aussi ancienne que celle des vins suisses. La famille Testuz s’établit dans le vignoble du Dézaley en 1538. Trois siècles plus tard, Louis Gerber-Testuz et son neveu Charles Testuz créèrent le premier commerce de vins familial.

Par la suite, Jean et Pierre Testuz ont hérité d’un bon instrument de travail, mais leur engagement personnel va transformer la chapelle en cathédrale. Sous leur règne, des investissements considérables vont donner à l’entreprise de nouvelles dimensions. Ils n’ont cessé d’agrandir le patrimoine viticole de la maison en achetant des parcelles, leur permettant ainsi de présenter une palette de vins qui reflète l’ensemble du vignoble vaudois.

1538

L’histoire de la maison Jean & Pierre Testuz semble aussi ancienne que celle des vins suisses. C’est en effet en 1538 que la famille Testuz s’établit dans le vignoble du Dézaley. Ensuite, de père en fils, chaque génération a apporté une nouvelle lignée de viticulteurs.

1845

Trois siècles plus tard, lorsque Louis Gerber-Testuz et son neveu Charles Testuz créent le premier commerce de vins familial, ils n’imaginaient certainement pas que l’entreprise prendrait un tel essor.

1868

Achat du premier filtre en Allemagne par Charles Testuz. Cet achat n’a rien d’anecdotique car il marque un tournant dans la manière de produire du vin qui jusque-là se consommait vieux (madérisé) pour qu’il soit clair. Charles put ainsi mettre son vin en bouteilles. Cela a cependant eu pour conséquence qu’il dut se mettre à la recherche de nouveaux marchés pour ses crus, désormais de grande qualité. C’est ainsi que quelques années plus tard il vendra pour la première fois son vin en bouteilles dans de prestigieux hôtels.

1910

Jules Testuz, dit « le colonel », reprend seul l’affaire familiale et œuvre énormément à la qualité des vins ainsi qu’à la renommée de Lavaux, notamment du Dézaley. Il sera le premier à parier sur les cépages rouges dans la région. Rapidement, ses crus à la robe rouge rubis, méconnus jusqu’alors en Lavaux, remportent un grand succès.

1925

Jean Testuz entre dans l’entreprise familiale et sera rejoint en 1930 par son frère Pierre, tous deux désormais à la tête de l’entreprise familiale.

1970

Testuz fête son 125ème anniversaire au Château d’Oron et refait son chai avec 18 nouvelles cuves.

2001

Sise au cœur du prestigieux vignoble du Dézaley, entre Lausanne et Montreux, la maison Jean & Pierre Testuz est entourée d’une équipe d’hommes et de femmes passionnés par le métier du vin, désireux de s’investir pleinement pour forger l’âme de la maison.

A ce jour, Testuz compte 9 ha de vignes en propriété, plus 30 ha en location, ainsi que des contrats avec de nombreux viticulteurs, ce qui lui permet de présenter une palette de vins reflétant l’ensemble du vignoble du canton de Vaud.

2015

La maison Obrist SA conclut un accord avec la société Jean & Pierre Testuz SA à Treytorrens, ce qui permet à cette dernière de pérenniser son activité d’encavage, de vinification et de commercialisation de ses vins.

Grâce à cet accord, les excellents crus de Lavaux signés «Jean & Pierre Testuz» ainsi que les marques de prestige que sont le Dézaley «L’Arbalète», le St-Saphorin «Roche Ronde» ou encore le «Coup de l’Etrier» peuvent ainsi pleinement bénéficier du soutien et des facilités offertes par les services de la maison Obrist SA.

2016

Au vu du succès du Coup de l’Étrier Blanc, Jean et Pierre Testuz SA décidèrent de créer son pendant en rouge et c’est ainsi qu’est né le COUP DE L’ÉTRIER ROUGE !

Cette NOUVEAUTÉ, d’un haut niveau qualitatif, est un assemblage de Gamay, Garanoir et Gamaret. Un cru d’exception dévoilant des arômes de violette et de fraise d’une rare intensité. En bouche, l’équilibre est remarquable et le plaisir immédiat grâce à une attaque souple et un palais bien structuré.

Une sublime révélation pour les papilles des plus fins connaisseurs !